Base de données relationnelle : Meilleures pratiques de conception
OptimizDBA_Database_design

Avec l'avènement du big data et l'importance croissante de l'analyse des données, la gestion des bases de données est plus critique que jamais. Chaque organisation utilisant un système de gestion de base de données nomme un DBA équipé pour gérer les ressources et optimiser l'efficacité du système de gestion de base de données.

 

En raison de l'augmentation exponentielle du volume et des types de données, il est essentiel de créer un SGBD relationnel qui puisse répondre aux besoins du système de base de données. Si SQL a traditionnellement été utilisé pour créer des bases de données, il limite le type de données stockées. Au cours de la dernière décennie, NoSQL, une alternative à SQL, a gagné en popularité en raison de sa compatibilité avec de multiples types de données. Lorsqu'un DBA se voit confier la tâche de concevoir un système de gestion de base de données relationnelle, certains éléments peuvent améliorer la qualité de la base de données.

 

Les cinq meilleures pratiques mentionnées ci-dessous doivent être gardées à l'esprit lors de la conception d'un projet.

 

Identification

Le facteur le plus critique à prendre en compte lors de la conception d'une base de données relationnelle est l'identification correcte des types de données à stocker. Cela constitue également la base de la sélection d'un système de gestion de base de données SQL ou NoSQL.

Cependant, cette étape nécessite une collaboration entre un expert en conception de bases de données et un expert du domaine. L'expert du domaine peut exprimer les exigences exactes, et le concepteur doit ensuite obtenir les informations et les exigences exactes.

 

Sélection des outils

Toute conception de base de données nécessite un excellent outil de conception, également connu sous le nom de logiciel de modélisation ou d'outil CASE. Les processus métier, les organigrammes de données, les décompositions fonctionnelles et les modèles de relations entre entités sont quelques-uns des modèles de données qui peuvent être créés à l'aide d'un outil CASE.

Ces outils permettent également le partage, la fusion et le contrôle des versions. Pour que tout processus de conception soit efficace, le choix de l'outil CASE est très important car il permet de documenter et d'analyser le processus.

 

Application des relations dans une base de données relationnelle

La conception des bases de données comporte trois types de relations, à savoir, une à une, une à plusieurs et plusieurs à plusieurs. Pour maintenir l'intégrité des données dans une base de données relationnelle et pour les faire passer du modèle de données à la base de données mise en œuvre, il est impératif de faire respecter les relations sur les paires d'entités identifiées. L'application des relations est non seulement cruciale pour l'intégrité mais aussi pour simplifier la complexité des modèles spécifiques.

 

Modélisation des données

Selon Wikipédia, "La modélisation des données est un processus utilisé pour définir et analyser les exigences en matière de données nécessaires pour soutenir les processus opérationnels dans le cadre des systèmes d'information correspondants dans les organisations."

Cependant, la modélisation des données, en termes simples, est la création de structures utilisées pour stocker différents ensembles de données et établir des relations entre eux. Selon le type de base de données à construire, la modélisation des données est soit dimensionnelle (pour un entrepôt de données relationnel), soit transactionnelle (pour une base de données OLTP).

Convention de dénomination standard

Chaque objet de la base de données, qu'il s'agisse d'une table, d'une colonne, d'un index, d'une clé ou d'une relation, doit être doté d'une convention de dénomination pour une conception optimale de la base de données. Il s'agit d'une partie importante du processus car elle permet d'éviter les erreurs lors de la récupération des données. Elle crée également une uniformité, ce qui augmente l'efficacité de la conception. Il n'existe jamais de convention de dénomination parfaite, et elle variera toujours d'une conception à l'autre, mais les conventions de dénomination sont fondamentales pour maintenir le fonctionnement de la base de données à long terme.

Conclusion

La conception d'une base de données est un processus en constante évolution qui ne peut être limité à un ensemble de règles ou à un style particulier. Elle varie d'une personne à l'autre, et il existe de nombreux conseils et pratiques qui peuvent conduire à une meilleure conception, mais les méthodes mentionnées ci-dessus rendront le processus plus facile et plus efficace. En outre, elles vous donneront une base solide sur laquelle vous pourrez vous appuyer.

 

Chez OptimizDBA, nous concevons, maintenons et améliorons les performances des bases de données relationnelles depuis près de deux décennies. Nous pouvons vous aider à débloquer le véritable potentiel de votre base de données qui aura une augmentation significative des performances de votre application. Contactez-nous pour en savoir plus sur la façon dont nous pouvons vous aider à évoluer.

 

 

 

 

[liste des chats]